Guillaume, 56 ans, chef d’entreprise, Paris

« Lorsque j’ai eu recours au coaching avec Berit Simonsen, on pourrait dire que j’avais une vie sympa sur le papier : une femme et deux enfants que j’aime, une maison, un travail intéressant, des amis, des voyages… le « package bonheur classique », quoi ? Mais je ressentais comme un vide. J’ai longtemps pensé à aller voir un psy. On m’a conseillé un coaching et je suis venu chez Berit avec comme objectif « Je voudrais être plus heureux ». Elle n’a pas ri, mais je vois bien après coup que c’était un peu énorme et flou. Elle a commencé par me faire établir ce que représentait le bonheur pour moi. Elle m’a fait éplucher mes envies, priorités etc. et j’ai pu définir un objectif clair et réaliste, un premier pas, etc. C’était l’histoire de pas grand-chose, mais sans mon coach, je cherchais sans voir. Je tournais en rond. Le sentiment de vide a disparu de ma vie. Merci, Berit ! »

Jean-Paul, 61 ans, responsable hôtellerie, Hauts-de-Seine

« Longtemps, j’avais pensé que le coaching était encore un de ces trucs américains et que n’importe qui pouvait s’improviser coach. Le hasard et une rencontre ont fait que j’ai quand même tenté des séances avec Berit. J’ai un peu résisté, mais elle a gardé une foi stoïque dans mes capacités de réussite. Trois séances et les choses sont rentrées dans l’ordre dans mon lieu de travail. Aujourd’hui, je fais la pub pour le coaching partout où je vais. C’est vraiment sympa et efficace ! »

Christelle, 42 ans, Bordeaux

« Le coaching, c’est top pour définir les choses et avancer. Berit m’a vraiment aidée à un moment dans ma vie où j’avais un choix impossible à faire. Elle est très bienveillante et laisse le temps de s’exprimer. Ses questions pertinentes poussent à une bonne réflexion, puis à l’action. Mais elle m’a plusieurs fois ramené vers mon objectif quand je divaguais. C’était rassurant et nécessaire. Le choix que j’ai fini par faire était clair et en accord avec ce que je suis. J’ai adoré le coaching avec Berit. Je l’appelle La main de fer dans un gant de velours. »

Liam, 29 ans, Bordeaux

« Je procrastinais face à la paperasse. Souvent, ce n’était rien à faire, mais je ne le faisais pas quand même. Berit m’a aidé à identifier mes freins et à trouver les moyens de les dépasser. Je ne suis pas tombé sous le charme de la paperasse pour autant, mais j’applique toujours les méthodes mises en place en coaching il y a quelques années et mes papiers ne s’entassent plus comme avant. »

Clémence, 25 ans, institutrice, Bordeaux

« Berit propose un accompagnement complètement personnalisé dans le respect le plus total de la confidentialité. Elle a été à l’écoute de mes besoins et nous avons tissé un véritable lien de confiance. Grâce au coaching, j’ai appris à être davantage à l’écoute de moi-même et à prendre soin de moi. Je suis aujourd’hui plus sereine dans ma vie professionnelle et personnelle. Berit m’a réellement aidé à avancer et à trouver les bons leviers pour m’épanouir. Merci à elle. »

Emma, 23 ans, étudiante, Paris

« Suite au premier confinement, j’ai vraiment perdu espoir concernant mon futur : je souhaitais reprendre mes études, reprendre ma vie en main et je ne voyais pas d’issue ni de solutions à ce problème (qui était encore flou). Berit a réussi à me faire ouvrir les yeux sur ce qui était le cœur de ma problématique, et nous avons travaillé sur les obstacles qui m’empêchent d’avancer. Les questions que je pouvais me poser auparavant ne me hantent plus, et ces 2 séances enrichissantes m’ont permis d’atteindre des objectifs qui me semblaient pourtant hors de portée il y a quelques mois ! »

Émilie, 36 ans, cheffe de micro-entreprise, Léognan

« J’avais bénéficié de l’aide à la création d’entreprises avec des consultants et anciens chefs d’entreprise. Tout était prêt pour sa création. Or, le temps passait et je ne la lançais pas. On m’a alors parlé du coaching que je ne connaissais pas encore à l’époque. Un peu sceptique devant l’inconnu, j’ai quand même pris rendez-vous avec Berit. Nous avons préétabli le besoin de 5 séances et avons défini un objectif précis qui me parlait. Toute seule, je n’y arrivais pas. Berit m’a promis de tenir le cap si je devais m’en éloigner (par peur du changement… je le sais avec le recul). C’est précisément ce qu’elle a fait. C’est surtout à la troisième séance qu’elle m’a posé une question a priori assez amusante mais qui m’a fait tilt, et j’ai vu clairement ce que j’avais à faire. Nous avons pu passer la dernière séance à établir des étapes précises d’action. J’ai créé ma boite dans le mois qui a suivi et je suis très reconnaissante au coaching et au soutien que m’a offert Berit, il y a 11 ans maintenant. »

« Le coaching, c’est l’art de l’accouchement de l’âme »
Socrate